Théorie de conspiration sur le dollar US ?

Mondialisation.ca, Le 6 février 2009
Russia Today


Alors que l'économie mondiale s'effondre, le dollar US ne cesse de consolider sa position dans le monde. Sans guère étonner, il retourne à ses fondamentaux en tant que monnaie de réserve de chaque continent, excepté en Antarctique.

 

Pourtant, depuis que la dette des États-Unis dépasse de deux fois le PIB mondial, on ne peut s'empêcher de se demander quelle sera la prochaine étape ?

 

Internet est inondé de quantité de théories et de rumeurs sur ce qui pourrait arriver à la monnaie étasunienne, quand et où elle s’effondrera, et bien d’autres. Certaines d'entre elles ressemblent à des fantasmes absurdes, d'autres ressemblent à des prévisions de futurologue, mais les théories de conspiration de toutes sortes et nuances sont bien au-dessus de toutes.

 

« Le dollar s’effondrera bientôt », « Les États-Unis changeront de monnaie », « Les dollars seront vendus au poids », comme l’expose un certain blogueur russe. Qui crée ces rumeurs et y a-t-il quelque raison rationnelle d’avoir la moindre inquiétude ?

 

Eh bien, il y a un fait qui soulève une question, avec un grand Q. Dans le monde entier, la masse monétaire du dollar US a doublé au cours des derniers six mois et la planche à billets ne semble guère ralentir.

 

La pyramide financière pourrait-elle finir par s'effondrer (puisque ces masses de billets verts ne sont couvertes ni par l'or, ni par quelque chose d'aussi solide, ni par des titres adossés à des créances obligataires qui puissent être offerts en garantie) ? Personne au Système de la Réserve Fédérale n’a expliqué intelligiblement à ce jour ce qu'ils projettent de faire avec ce papier, et ce mystère est probablement la réponse clé à la question posée ci-dessus.

 

Les inimaginables milliers de billions de dollars de la dette publique font réaliser à présent que les 700 milliards de dollars du plan de sauvetage semblent faibles en comparaison, tout comme les 850 milliards de dollars du prochain en cours de discussion.

 

La vérité est que tout cet argent n'existe tout simplement pas. Vous pouvez imprimer des billets, mais vous ne pouvez pas forcément les appeler « argent. » Imaginez que cet argent soit réparti également entre toutes les personnes vivantes et pensez à ce qu’il arriverait si elles décidaient toutes d'acheter des marchandises en même temps. Il n'y aurait pas assez de biens sur cette planète. Et ensuite ? Devinez vous-même.

 

En fait, la dévaluation du dollar est sans doute imminente, mais que pourrait-il arriver avant cet événement ? Voici quelques-uns des pires scénarios les plus fous, toujours tout à fait possibles.

 

Option 1. Avez-vous entendu parler de l’amero ? Pas encore ! Eh bien, c'est probablement ainsi que sera appelée la monnaie de la région économique unifiant les États-Unis, le Canada et le Mexique. Inimaginable ? Vous feriez mieux d'imaginer ce qu'il faut faire du stock de papier vert à travers le monde si le taux de change est à un contre dix ou même à un contre cent.

 

Option 2. Ce monde est infesté de faussaires et de faux dollars (la plupart d'entre eux ne sont pas aux États-Unis) Quand l'heure arrivera et que le dollar nouveau (disons le rouge) sera produit, tout le reste du monde sera confronté au problème de quoi faire des billets verts. Prenez garde ! Les billets imprimés sont toxiques et vous pourriez mourir au cas où vous essayeriez de les brûler dans votre cheminée après avoir survécu à la crise cardiaque en entendant l'actualité elle-même.

 

Option 3. Tout le monde sait que les États-Unis sont un pays bon marché. Les états-uniens n’utilisent pas aussi couramment que la plupart d’entre-nous les billets de 100 dollars. Pas d'utilisation, pas de besoin. Pourquoi ne les annulent-ils pas radicalement ? De toute façon, ils sont presque tous faux.

 

Option 4. Les États-Unis se déclarent en faillite théorique. Impossible ? Il y a des règles, dites-vous ? Tout est possible pour le pays qui a changé les règles du jeu de nombreuses fois pour devenir le plus grand consommateur vivant aux crochets du reste du monde.

 

Option 5. À elle seule, la création incontrôlée de dollars pourrait faire s’effondrer le système du dollar, ce qui ferait du remboursement de la dette, par le Système de la Réserve fédérale des États-Unis, une tâche beaucoup plus facile qu’elle ne l’est de nos jours.

 

Il y a des économistes qui espèrent qu'un certain nombre de monnaies régionales unifiées émergent dans un proche avenir en Asie, en Amérique Latine et dans le monde arabe, et même dans les pays post-soviétiques. L'euro est un exemple spectaculaire, mais vous n'avez pas besoin d'être économiste pour comprendre que ce genre de procédé prend des décennies (prenez l'euro par exemple), alors que la crise s’est déjà interposée et s’étend continuellement aussi grande qu’un nuage atomique.

 

C'est pourquoi le plus probable semble être l’option 6, la bonne vieille recette dans laquelle certains pays sont occupés à exterminer la population de l’autre, pendant que les autres pays se contentent de recevoir les contrats d’armement des deux parties belligérantes. Gardez à l'esprit que nous sommes dans une ère nucléaire. C’est toujours impensable ? Il suffit de regarder de plus près les Islamistes déchirés du Pakistan et de l'Inde et leurs relations après le massacre de Mumbai. Les armes nucléaires ? Ils en ont tous les deux.

 

S’ils se mettaient en guerre l’un contre l’autre, il n’y aurait plus du tout de choses comme les Asiatiques, Arabes ou même les marchés financiers européens, et personne ne se préoccuperait de ce qui pourrait bien diable arriver au dollar.

 

 

Lire l'article original en anglais : A US Dollard Conspiracy Theory ?, publié le 30 janvier 2009. 

Traduit par Dany Quirion. Révisé par Pétrus Lombard.




18/02/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres