Terres rares, nouvelle machine de guerre chinoise ?


 

 

 

Les "Terres rares", ce sont des minéraux rares, indispensables à la production des produits issus des dernières technologies, et qui sont exclusivement produits par la Chine, qui vient de décider d'en rationner les exportations, en les Nationalisant...

 

Si Vis Pacem, para bellum !

 

Roberto

 

 

Terres rares : nouvelle machine de guerre chinoise ?

 

La crise diplomatique fait rage entre Pékin et Tokyo, sur fond de conflit territorial.

Que font nos terres rares au milieu de ce champ de bataille diplomatique ?

Suivez-moi, vous allez très vite comprendre.

Nouvelle arme chinoise ?
La Chine serait-t-elle en train d'utiliser "l'arme des terres rares" pour obtenir de Tokyo la libération du chalutier chinois retenu ?

Couper les livraisons de terres rares au Japon s'il n'obtempère pas ?!

Les rumeurs vont bon train.

Pékin nie en bloc toutes les rumeurs. Bien entendu.

Je vous rappelle que la Chine produit 95% des terres rares. Une situation de total monopole. Imaginez son pouvoir !

"Le Moyen-Orient a le pétrole ; nous avons les terres rares", disait Deng Xiaoping en 1992. Il ne savait pas à quel point il avait raison...

Or Tokyo est le plus gros importateur de terres rares
A lui seul, l'Archipel engloutit 17% des terres rares échangées sur la planète.

Ces terres sont absolument stratégiques à toutes les technologies high-tech. Pas de véhicules hybrides, ni d'ordinateurs, de PDA, d'iPhone, d'iPad, où de TV à écran plat... sans terres rares. Pas de lampes LED, ni de panneaux solaires, ni de turbines pour les éoliennes... sans terres rares. Elles sont indispensables et non substituables.

Le torchon brûle entre le Japon et la Chine
Je crois, cher lecteur, que nous venons de franchir un nouveau pas dans la "saga des terres rares".

Japon demande un relèvement des quotas. Et le Premier ministre chinois Wen Jiabao aurait menacé l'Archipel de "nouvelles mesures" s'il ne relâchait pas "immédiatement" le chalutier chinois retenu.

En attendant, les livraisons de terres en partance pour le Japon seraient toutes bloquées dans les ports chinois selon le New York Times.

Toyota aurait déjà prévenu les constructeurs de l'interruption des livraisons de terres rares.

L'heure est grave
Comment le Japon va-t-il produire ses voitures hybrides, panneaux solaires, TV à écran plat et autres gadgets high-tech en tous genres sans terres rares ? Impossible.

Vous connaissez la situation des terres rares. Je l'ai déjà abordée avec vous à maintes reprises.

Depuis plus deux ans déjà, la Chine réduit dramatiquement ses quotas d'exportations de terres, alors qu'elle exportait il n'y a pas si longtemps quelque 60 000 tonnes de terres par an. Depuis ses exportations sont tombées à 50 000 tonnes, puis 40 000 tonnes...

Pour 2010, les exportations devraient se limiter à 30 300 tonnes maximum !
Une baisse vertigineuse de 40% par rapport aux exportations 2009. Ce qui voudrait dire que seulement 7 976 tonnes de terres seraient autorisées à sortir sur le second semestre 2010 de Chine.

Partout, c'est la levée de boucliers
Car n'oubliez pas que la demande de terres rares est attendue en très très forte hausse dans les prochaines années. Elle a doublé sur les toutes dernières années et devrait doubler à nouveau très rapidement.

 Le 17 juin, Bruxelles a tiré la sonnette d'alarme, en dressant la liste de ces "métaux critiques" et en s'inquiétant de la pénurie à venir.

 Aux Etats-Unis, les terres rares sont considérées comme stratégiques car indispensables à la défense nationale. Cinq d'entre elles sont qualifiées de "hautement critiques". Et le Pentagone, je vous le disais, en conserve un "stock stratégique".

Congrès, Pentagone... alerte rouge !
 Le Congrès tire la sonnette d'alarme à son tour : la défense nationale est dépendante des terres rares, détenues par... la Chine ! Il faut faire quelque chose.

 Le Pentagone devrait sortir d'ici un mois un rapport sur le risque potentiel que fait peser sur la sécurité nationale, cette dépendance aux terres rares.

 Le Comité des Sciences et des technologies américaines réclame une loi qui autoriserait le Département de l'énergie américain à mettre en oeuvre un programme de développement des terres rares pour restaurer l'indépendance américaine.

Car si la Chine détient 57% des réserves de terres rares dans ses sous-sols, Canada et Etats-Unis en sont également pourvus. Sauf que toutes les mines ont été fermées depuis longtemps, la Chine ayant décimée tous ses concurrents à coup de guerre des prix sans relâche. Production à bas coûts oblige...

De 8 à 10 ans d'attente !
Entre le moment où vous décidez de vous lancer dans un projet de mine et le moment où la mine produit enfin, il peut se passer beaucoup de temps...

Heureusement, il y a quelques très rares minières qui ont pris de l'avance.

Deux ont été présentées dans notre rapport spécial "terres rares" l'an dernier. La troisième vient d'être recommandée à nos lecteurs dans L'Investisseur Or & Matières (notre lettre consacrée à l'or et aux minières) et a gagné 25% en trois semaines.

[NDLR : Ne ratez plus aucune recommandations de notre spécialiste des minières -- Simone Wapler -- ses performances sont tout simplement exceptionnelles ! Un exemple ? Vous auriez pu accumuler 33% de plus-value latente sur une minière acquise début septembre : pour recevoir dès aujourd'hui ses recommandations détaillées...]

Je ne peux donc vous en parler.

En revanche, j'en ai une petite dernière sous le coude, dont j'aimerais vous parler.



Terres rares : la Chine frappe à nouveau. Elle persiste, et signe
par Isabelle Mouilleseaux


Mardi 27 juillet 2010

Vous savez que je suis les terres rares de très près.

Pourquoi ?

Tout simplement parce que nous assistons à l'émergence d'un secteur minier à très fort potentiel.

Il y a là de très belles opportunités à saisir, à condition de s'y intéresser, et pour qui sait attendre...

Stratégiques et irremplaçables
Sans terres rares, pas de voitures hybrides, pas d'iPhone ni de PDA, pas d'écrans plats, pas de solaire ni d'éolien rentable, pas de lampes à LED basse consommation. Pas de défense nationale non plus (elles sont indispensables dans l'armement). Pas de raffinage pétrolier efficace... et j'en passe.

Les technologies occidentales de pointe ne peuvent PAS se passer des terres rares.

Et 25% des nouvelles technologies qui émergeront dans les décennies à venir reposeront sur les terres rares.

Les terres rares sont entre les mains de Pékin
La Chine produit 95% de la production mondiale des terres rares, des éléments métalliques hautement stratégiques et irremplaçables (pas d'ersatz).

Jusqu'ici, cela ne posait pas de problème...

Sauf qu'aujourd'hui, la Chine nous coupe les vivres !
La Chine a toujours inondé la planète de terres rares. Mais aujourd'hui, c'est fini. La Chine veut les garder pour elle et réduit massivement ses exportations.

En 2004, elles s'élevaient à 60 000 tonnes.

En 2007, elles ont été limitées à 40 000 tonnes. Une baisse de 33% !

En 2009, elles se seraient élevées à 30 000 tonnes.

Et les coupes devraient encore être plus drastiques en 2010 !

Pas de doute...

L'étau se resserre. Les industriels sont pris à la gorge
▪ Le 13 août dernier, coup de tonnerre.

Dans son plan 2009-2015 pour le développement des terres rares, Pékin annonce vouloir bannir carrément les exportations de dysprosium, terbium, thulium, lutétium et yttrium. Les exportations des autres terres rares étant strictement contingentées, à moins de 35 000 tonnes maximum par an.

▪ Et je ne vous parle même pas des taxations des terres à l'exportation qui s'élèvent pour certaines terres jusqu'à 25% ! DISSUASIF...

Les Occidentaux crient au scandale, saisissent l'OMC et déposent plainte...

Juin 2010 : la Chine frappe à nouveau, persiste et signe
Elle annonce la "reprise en main" par l'Etat du secteur de production des terres rares.

Objectifs :

- Fermer toutes les mines illégales et ainsi supprimer les exportations frauduleuses
- Concentrer l'extraction dans les mains 3 à 5 grosses sociétés publiques à terme
- Unifier le réseau de transport, distribution et de vente des terres rares (TR)

Parallèlement, toute nouvelle licence d'exploitation est interdite. Plus aucune licence ne sera délivrée jusqu'au 30 juin 2011.

En clair et sans décodeur, la Chine fera le prix. Pékin contrôlera directement 100% du marché.

Sueurs froides...

Car la demande mondiale en terres rares a doublé et doublera encore
L'offre disponible fond comme neige au soleil. Mais la demande mondiale de terres rares a doublé sur les sept dernières années et devrait encore doubler d'ici à 2013.

Certains disent même qu'elle pourrait croître de 50% par an d'ici à 2015 !

La croissance est exponentielle.

Pas de doute : Coup de ciseaux en vue. Danger...

Alerte rouge !
▪ Le 17 juin, Bruxelles tire (enfin !) la sonnette d'alarme, dresse la liste des "métaux critiques" et s'inquiète de la pénurie à venir.

▪ Aux Etats-Unis, les terres rares sont considérées comme stratégiques car indispensables à la défense. Cinq d'entre elles sont qualifiées de "hautement critiques". Et le Pentagone en conserve un "stock stratégique".

Des pelles, des pioches, vite !
Depuis quelques mois, les mineurs reprennent leurs pelles et leurs pioches pour creuser après les terres rares. Il y a urgence.

Les industries des hautes technologies, de la défense, et toutes les technologies "vertes" au sens large en dépendent. Le compte à rebours a commencé.

Il ne fait pour moi aucun doute que ces quelques petites minières lancées dans la course seront gratifiées lors de la mise en route de la production.

Encore faut-il savoir être patient
Créer, développer et mettre en production une mine peut prendre 8-10 ans. Mais l'opération sera très rentable, à n'en pas douter. Et ceux qui auront été de l'aventure ne le regretterons pas.

Malheureusement, au temps du trading intraday, du scalping et des mouvements boursiers "de masse", ce message contrarien est inaudible.

Et c'est bien dommage...

En attendant, restez à l'écoute !

Isabelle Mouilleseaux

//www.edito-matieres-premieres.fr/1325/metaux/chine-iphone-omc-pentagone.html




29/09/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres