Sécurité européenne: la proposition russe éloigne l'ONU...

MOSCOU, 19 mai - RIA Novosti

L'initiative de nouveau traité de sécurité européenne avancée par le président russe Dmitri Medvedev a reçu près de vingt réponses de la part de chefs d'Etat et de gouvernement, a annoncé mercredi le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov en intervenant à la Douma (chambre basse du parlement).

"Le projet a déjà suscité une réaction intéressée, nous avons reçu une vingtaine de réponses de la part de chefs d'Etat et de gouvernement et nous constatons l'intention croissante d'élargir la discussion sur la situation actuelle dans le domaine de la sécurité", a indiqué le ministre.

Selon lui, le projet du nouveau traité n'est soumis qu'à un seul principe, celui de l'indivisibilité de la sécurité européenne.

Le président Medvedev a formulé en juin 2008 à Berlin l'idée d'un traité de sécurité en Europe dont les piliers sont le respect de la souveraineté et de l'intégrité territoriale des Etats, le non-recours à la force armée, le contrôle des armements et le principe selon lequel aucune organisation internationale n'a le droit exclusif d'assurer la sécurité en Europe.

La Russie a proposé aux pays de l'Otan, de l'Union européenne, de l'Organisation du traité de sécurité collective (OTSC), de la CEI et de l'OSCE de signer un nouveau Traité de sécurité européenne destiné à maintenir la paix en Europe et stipulant qu'aucun pays ni organisation internationale n'a de monopole dans ce domaine.

http://fr.rian.ru/world/20100519/186720362.html



20/05/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres