Russie et Chine veulent bannir le dollar de leurs échanges commerciaux

Russie et Chine veulent bannir le dollar de leurs échanges commerciaux (Nezavissimaïa gazeta)


16:29 | 29/ 07/ 2008

MOSCOU, 29 juillet - RIA Novosti. Moscou et Pékin oeuvrent intensivement en vue d'étendre la zone des paiements en roubles et en yuans, a déclaré le vice-premier ministre Igor Setchine à l'issue de sa brève visite à Shanghai, rapporte mardi le quotidien Nezavissimaïa gazeta.

Les experts estiment que le passage aux monnaies nationales dans le commerce bilatéral promet des avantages économiques et que de nombreux partenaires commerciaux et financiers des deux pays voudront renoncer à l'emploi du dollar dans leurs paiements réciproques.

De l'avis du vice-premier ministre russe, compte tenu de la mise en oeuvre du mécanisme du dialogue énergétique entre les deux pays supposant le développement de grands projets communs dans le secteur énergétique, les instruments bancaires acquièrent une importance particulière. "Nous nous sommes entendus avec la Chine sur l'extension de la zone de l'emploi du rouble et du yuan dans les paiements réciproques, a souligné Igor Setchine, commentant les résultats de ses négociations à Pékin avec le premier ministre chinois Wen Jiabao et le vice-premier ministre Wang Qishan. Cela réduira considérablement la dépendance des opérations commerciales vis-à-vis des facteurs extérieurs".

Pour l'instant, la majeure partie des contrats sur la livraison de produits russes à la Chine et de produits chinois à la Russie sont évalués en dollars et tous les paiements s'effectuent également au moyen du billet vert. Naturellement, la conversion des monnaies nationales en dollars entraîne pour les compagnies des frais qui, compte tenu du volume des échanges commerciaux évalué à plusieurs dizaines de milliards de dollars, atteignent des sommes imposantes. Rappelons qu'en 2007 le chiffre d'affaires des échanges entre les deux pays a augmenté de 40% par rapport à 2006 pour atteindre 48,2 milliards de dollars. L'accroissement pour les cinq premiers mois de cette année s'élève déjà à 60%.

D'après les experts, cette décision est parfaitement logique. "Dans le commerce bilatéral international, il est toujours avantageux d'employer la monnaie d'un des deux pays contractants, alors que l'emploi de la monnaie d'un pays tiers implique le partage d'une partie des revenus avec ce dernier, indique Igor Souzdaltsev, chef du service des institutions financières d'OTP Bank. En Russie, toutes les restrictions sur les mouvements de devises ont été levées, le rouble est une monnaie convertible et il est grand temps de nous habituer à cette réalité objective". Les entrepreneurs russes sont en mesure de payer les agents chinois en roubles ou en yuans, et le mécanisme de cette opération est très simple. Pour cela, il faut organiser des échanges avec une paire de devises rouble russe - yuan chinois (RUB/CNY) sur une grande place commerciale, afin que n'importe quelle banque du monde puisse exécuter les opérations de conversion de ses clients sur cette paire de devises. "L'avantage économique pour les compagnies russes et chinoises est évident: les frais de conversion du rouble en dollar et du yuan en dollar disparaissent, les risques propres au marché et aux règlements se réduisent, ce qui a une grande importance dans les conditions de l'instabilité actuelle du dollar et des banques américaines, a expliqué l'expert. Je suis certain que la paire rouble-yuan sera à l'avenir l'une des paires de devises les plus liquides".

Alexandre Razouvaïev, chef du service d'analyse du marché de Sobinbank, a fait remarquer que la décision de Moscou et de Pékin avait également une composante politique ayant pour but de montrer à Washington que la Russie et la Chine peuvent jouer ensemble contre les Etats-Unis. "Le premier ministre russe Vladimir Poutine devrait se rendre en Chine pendant les Jeux olympiques d'été, où seront conclus plusieurs accords dans les domaines économique, militaire et politique, a rappelé M. Razouvaïev. Dans ce contexte, ces déclarations sur l'extension de la zone des paiements en roubles et en yuans ressemblent à des actions préalables".


//fr.rian.ru/world/20080729/115169098.html




07/09/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres