Mabire, Le Pen : deux marins, deux phares dans la Nuit !

C'est au Cœur de la Nuit, qu'il faut croire en la Lumière

"...ne pas craindre, ne pas subir, ne pas abandonner ..."

 Il y a 10 ans à la tribune du congrès du Front National qui se tenait à Strasbourg se présente un orateur Italien, Pino Rauti, président du Movimento sociale-Fiamma tricolore (ex MSI). Son propos est simple, en prévision des conséquences de la rivalité montante entre Jean Marie Le Pen et Brunot Mégret, il rappelle ce qui s'est passé en Italie, et clame avec passion « ils ont trahis …»

L'histoire (la petite) lui a donné raison… mais avec dix années de décalage. Et pas forcément sur le terrain sur lequel on l'attendait. Car dix ans plus tard, le Mouvement  qu'il était venu défendre, va faire ce qu'on reprochait en anticipation à Mégret… Pire encore, car le revirement vient de celui qui l'avait alors appelé à l'aide, le leader du FN en personne !!!

Le Phare qu'était Jean Marie Le Pen a longtemps envoyé des signaux à tous les peuples d'Europe ; il a sans conteste été un exemple de résistant à l'invasion.  Mais le message qui vient de sortir de la bouche du Menhir, depuis Argenteuil, annonce la fin d'une époque :

« Vous êtes les branches de l'arbre France, vous êtes des Français à part entière (…) Pour moi vous n'êtes ni des potes, ni des blacks, ni des beurs, vous êtes des citoyens français, des enfants légitimes de la France ».

A ceux qui veulent croire qu'il s'agit de Real Politique (les faits et l'efficacité avant les doctrines et les principes) rappelons qu'un Arbre ne tient que grâce à ses racines. La réalité économique peut fluctuer sensiblement; on peut tomber et se relever. Par contre l'identité n'est pas une variable friable, on ne se relève pas du métissage : nous ne sommes pas des OGM !!! On ne sacrifie pas son sang, son identité sur l'autel du veau d'Or.

Rappelons à ceux qui veulent céder à la facilité, l'exemple du Kossovo ou du Brésil. A vouloir à tout prix passer un Accord avec le système pour avoir quelques miettes de pouvoir, ils ont vendus leur âme. Mais ils n'arrêteront pas l'Histoire comme le rappelait Churchill : « Vous vouliez la paix dans l'honneur, vous aurez la guerre dans le déshonneur ». Les Français de Branche veulent baiser la France, et ils seront bientôt en mesure de le faire.

Ce constat laissera certainement un goût amer à tous ceux qui, en Europe, cherchaient autrefois une lumière dans la Nuit, mais un phare vient de s'éteindre...

Un homme s'est éteint il y a un an, il s'appelait Jean Mabire : la Fidélité à sa Mémoire nous rappelle « Dans mon île, j'ai appris ce qui était autrefois et ce qui demeure aujourd'hui le plus nécessaire: ne pas craindre, ne pas subir, ne pas abandonner ». Jean Mabire, Présent !

Roberto

NB : la seule Métis que nous reconnaissons est celle qui nous vient de la Grèce Antique, et qui se définit par la personnification de la sagesse et de l'intelligence rusée.

Les Etoiles brillent seulement dans la Nuit Obscure

           

 



01/06/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres