Les cours de l'or sont-ils manipulés ?

Les cours de l'or sont-ils manipulés ? 


Isabelle Mouilleseaux

Un ami m'a soumis un article fort intéressant, rédigé par monsieur Crottaz, qui a une grande expérience de gestion de fortune en Suisse. Je vous résume rapidement les faits et son point de vue, avant de vous dire ce que j'en pense.

Comment le cours de l'or pourrait être manipulé sur les marchés...
Les contrats futures sur l'or sont négociés sur le COMEX (c'est le marché phare). Les plus gros négociateurs sont les grandes banques américaines.

Or ces grandes banques sont short sur l'or, c'est-à-dire qu'elles vendent l'or à découvert. Or comme vous le savez, lorsque vous vendez un actif, c'est que vous pariez sur sa baisse. Donc si les banques américaines "shortent" l'or, c'est qu'elles sont convaincues de la baisse du cours de l'or... à moins que...

... à moins "qu'elles ne tentent depuis des mois de manipuler le cours en le maintenant artificiellement bas"... nous explique monsieur Crottaz.

Nous sommes ici dans la théorie du complot. Pure et dure...

Le cours de l'or est tenu par trois grandes banques américaines
L'auteur se réfère au rapport mensuel du CFTC du 6 février dernier -- le fameux Comittment of Traders dont j'ai déjà eu l'occasion de vous parler. Ce rapport détaille les positions longues (acheteuses) et courtes (vendeuses) sur l'or. Que nous disait ce rapport ?

Trois banques américaines détiennent à elles seules plus de 60% des contrats short sur l'or. Pour l'argent, la position dominante est encore plus écrasante : deux banques américaines détiennent 82% des positions short sur l'argent...

"Il se peut que ces positions à découvert servent à honorer des contrats ou 'hedger' des positions", nous dit Crottaz, "mais je reste sceptique comme une fosse". Probablement un jeu de mots suisse...

Ces banques seraient-elles manipulées ?
Sur ce dernier point, il a raison : permettre aux producteurs d'or de se couvrir contre les variations de cours, c'est la raison d'être des marchés à terme. A l'origine en tout cas...

A l'origine, il y a toujours de belles intentions. Mais que deviennent ces belles intentions lorsqu'il n'y a pas d'autorités de contrôle efficaces ou qu'elles sont détournées ? Il est si simple de manipuler des marchés...

Justement, c'est ce que craint Monsieur Crottaz.

Pour lui, les banques pourraient bien être manipulées par les hautes sphères du pouvoir américain. "En effet, si le prix de l'or s'envole, cela se produit au détriment de la monnaie fiduciaire que les Etats sont en train de produire à grande échelle" nous dit-il...

Sur ce point, je ne peux qu'être d'accord avec lui
L'idée des pouvoirs publics est simple : pour éviter la Dépression qui nous guette il faut massivement injecter de l'argent dans le système à tous les niveaux, sans quoi il s'effondre. Il n'y a pas d'alternative.

Voilà pourquoi, et au risque de me répéter une énième fois, les planches à billets tournent à plein régime en ces périodes agitées. L'endettement des Etats explose et les émissions d'emprunts d'Etat se succèdent à un train d'enfer. Par conséquence, les masses monétaires s'envolent.

Et comme j'ai eu l'occasion de vous l'expliquer à maintes reprises, tout nouveau billet imprimé entraîne automatiquement la dépréciation de tous les billets précédemment émis.

En clair et sans décodeur : nous sommes en train de détruire la valeur de nos monnaies fiduciaires (papier) à vitesse grand V. A commencer par le dollar qui a une belle longueur d'avance...

Implosion du dollar et explosion de l'or sont intimement liées...
Et que font les gens sensés pour se protéger de la dépréciation de la monnaie papier ? Ils achètent de l'or, qui lui, quoi qu'il arrive, ne se dépréciera pas. Ce qui pousse son cours vers le haut, tant en euros qu'en dollars.

Retenez ceci : la hausse de l'or correspond en partie à la perte de confiance des investisseurs dans la monnaie papier. En endiguant la hausse de l'or, le gouvernement américain limiterait la perte de confiance des investisseurs dans le dollar. Implosion du dollar et explosion de l'or sont intimement liées...

Donc, il ne fait aucun doute que gouvernement américain aurait tout intérêt à maintenir les cours de l'or à un niveau raisonnable ; ou, plus précisément, à contenir le mouvement haussier de l'or. C'est dans son intérêt, parce que c'est l'intérêt du dollar.

Il serait donc dans l'intérêt des pouvoirs publics américains d'exercer sur quelques grandes banques des pressions bien senties... Banques qui auront une capacité à se rebeller plus que limitée puisqu'elles ont besoin de l'argent des pouvoirs publics !

Quel impact pour l'investisseur qui achète de l'or ?
Si cette théorie était vérifiée -- elle n'est que pure hypothèse à ce jour, personne ne pouvant la prouver --, cela signifie que le cours de l'or devrait aujourd'hui être à un niveau bien supérieur à ce qu'il est.

Scénario actuel : tant que des énormes positions vendeuses sur l'or seront tenues par deux ou trois grandes banques américaines, et augmentées à chaque fois que le cours de l'or monte, le marché restera "tenu", donc limité dans sa hausse. Dans ce scénario, ces banques "neutralisent" les mouvements d'achats et limitent la hausse de l'or.

Second scénario possible : les achats d'or s'envolent et les pressions haussières sont à ce point importantes que les banques américaines n'arrivent plus à contenir le mouvement : elles sont obligées de racheter leurs positions dans la panique pour éviter des pertes importantes, ce qui amplifierait d'autant le mouvement haussier qui pourrait alors s'emballer...

Dernier scénario : le marché de l'or consolide/baisse ponctuellement. Cela pourrait être l'occasion pour les banques vendeuses de déboucler positivement leurs positions, et de se replacer short aussitôt. Ce qui automatiquement contiendrait à nouveau le cours de l'or, mais à un cours inférieur à celui d'avant consolidation...

Echec et mat ?
Toute la question est de savoir quelles sont les munitions dont disposent nos banques américaines. Ce qui nous renvoie à la question initiale : sont-elles manipulées ?

Si la réponse est oui, elles auront sans doute des cartouches à griller, et à volonté... Et l'or aura du mal à prendre son envol tant il sera lesté.

Si la réponse est non, alors l'or à 1 250 $ dans l'année n'est pas impossible. Il suffit d'un vent de panique sur les marchés et d'une nouvelle ruée vers l'or pour mettre les banques échec et mat.

Voilà pour les hypothèses et leur impact sur le cours de l'or... mais encore une fois, si tout ceci se tient, personne ne peut apporter la preuve d'une quelconque manipulation.


http://www.edito-matieres-premieres.fr/





17/03/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres