La Finance Américaine tend un piège à l'Europe !

Rien n’est accidentel… Certains financiers cherchent à organiser la gouvernance économique mondiale.

 

Pour plus de profits certes, mais aussi pour obtenir un meilleur contrôle du système et donc ainsi pouvoir influencer la géopolitique mondiale…

 

C’est ce qui se joue actuellement, en attendant la fin des élections aux USA…

 

Un des objectifs à atteindre pour les financiers, qui ont organisé cette crise, était d’attirer les finances Européennes dans le piège des titres pourris. Et cela a marché.

 

Extraits d’articles et commentaires :

 

 « Une guerre est en cours entre les États-Unis et l'Union européenne pour définir le futur visage de la finance européenne. » 

« La tentative en cours du Premier ministre italien Silvio Berlusconi et du président français Nicolas Sarkozy de créer un « fonds » commun en Union européenne (avec peut-être plus de 300 milliards de dollars pour sauver les banques en difficulté) participerait de facto à la stratégie à long terme de Paulson et de l’establishment étasunien. En réalité, cela affaiblirait les banques en remboursant les titres véreux d’origine étasunienne détenus par les banques de l'UE. »

 

La nomination de Strauss Kahn à la tête du Fmi, puis sa récente tentative de déstabilisation, montrent que la bataille pour l’orientation dans la gouvernance économique est prévue depuis longtemps, mais aussi qu’elle fait rage !!!

 

A quoi devra ressembler la Gouvernance Economique Mondiale, quelle tournure prendra le futur Breton Woods, quelles modifications devront être apportées, quels contrôles supplémentaires, quels outils de supervisions ? Sous entendu : que va-t-on imposer aux USA,  que vont-ils accepter, …et s’ils n’acceptaient rien ???  Voilà ce qui se trame actuellement et qui ne se décantera qu’après l’élection présidentielle aux USA.

 

La Chine a déjà commencé à exposer, très clairement, sa réponse :

-  « Durant cette panique, la triste réalité conduit les peuples a comprendre que les USA ont utilisé l’hégémonie du dollar pour piller la richesse mondiale ».

- «Comment travailler main dans la main et conjuguer les efforts pour faire face à cette crise financière mondiale provoquée par les Etats-Unis et jamais vue depuis un siècle et pour construire un nouvel ordre financier international qui pourrait assurer en même temps équité, rationalité et sécurité ».

- « Le dollar américain est en train de perdre la confiance des autres peuples du monde qui ont un besoin urgent de l’établissement d’une nouvelle organisation financière mondiale dotée d’un statut légal dû à un choix au moyen démocratique, car ils pensent que la situation où l’économie mondiale est dominée par les Etats-Unis et où le dollar américain est considéré comme seul et unique mécanisme de règlement monétaire mondial doit être changée. Dorénavant, dans le commerce entre pays de l’Asie et de l’Europe, on peut envisager à ce que le règlement soit effectué au moyen de l’euro, du livre sterling, du renminbi, du yen japonais ou d’autres monnaies, mais cela nécessite un arrangement ou une disposition sur la base d’accords gouvernementaux bilatéraux ou multilatéraux. Ce qu’on peut prévoir c’est que l’effet de propagation et l’onde choc de la crise financière américaine pourraient s’intensifier et s’aggraver continuellement et que le déclin de l’économie mondiale pourrait devenir une réalité incontestable. »

 

Les Chinois appellent un chat un chat, mais ils ont dans leur main des milliards de dollars...

 

En Europe, on parle juste de sauver le système, pas question de remettre en jeu ouvertement la position hégémonique du maitre Américain : et on est plutôt en position pour subir…

 

- l’Euro qui menace l’hégémonie du dollar vacille actuellement, du fait des attaques en règle des autorités financières US pour l’affaiblir, mais aussi et surtout par ce que le spectre de la division (politique) est présent.

- L’Europe politique est quasi inexistante, et nous seront certainement broyés dans ce qui se profile : des ambitions de grandeur, mais sans force aucune… L’Europe apparait divisée une fois de plus et c’est certainement elle qui devra plier, de gré ou de force.

- Les Pays de l’Est font tous appel au FMI pour se renflouer ; mais celui-ci, ne dispose que de 200 Milliards de dollars ; ce sera tout juste suffisant pour souffler sur les premières flammes. Le retour du FMI sur la scène publique va certainement à l’encontre des intérêts des financiers, qui auraient préférés des réponses des états d’Europe Occidentales, pour les fragiliser un peu plus

- L’Europe de l’Ouest est vulnérable aussi à l’Est ; pour financer le développement des Pays de l’Ex bloc Soviétique, elles ont investi massivement dans les pays de l’Est :

« La crise financière qui se répand comme une traînée de poudre dans tout l’ex-bloc soviétique menace de déclencher une deuxième crise bancaire en Europe de l’Ouest, encore plus dangereuse, entraînant l’ensemble du continent dans un véritable marasme économique. »

« Les données les plus récentes de la Banque des Règlements Internationaux montrent que les banques d’Europe occidentale ont dans leurs livres la quasi-totalité de l’exposition au risque né du dégonflement de la bulle sur les marchés émergents. » « Elles détiennent les trois-quarts du total 4 700 milliards des prêts bancaires octroyés en Europe de l’Est, en Amérique Latine et dans les pays émergents d’Asie lors du dernier boom mondial du crédit. Cette somme dépasse largement les montants de la débâcle des crédits hypothécaires US. »

 

Les Banques Européennes sont au bord du gouffre, une légère brise suffira à les faire basculer… et à entrainer toutes les économies « réelles » dans la spirale !!!

 

En résumé les maitres du Monde jouent avec les Blancs, ils ont plusieurs coups d’avancent, et seule la Chine possède des atouts sérieux dans cette partie.

 

Préparons nous aux tempêtes sociales qui vont secouer l’Europe, et qui pourraient potentiellement nous ouvrir des portes « politiques ».

 

Les crises de la Social Démocratie Européenne seront sévères si rien ne change…

 

Rappelons nous BIEN que tout leur système ne tiens que par la Confiance et que c’est grâce à la trahison des pseudos élites de nos pays, (mais aussi grâce à notre Crédulité) qu’ils ont imposé ce système d’ « argent dette » reposant sur le crédit et l’usure.

 

Nos Banques Nationales ne peuvent plus émettre d’argent, et doivent faire appel à l’emprunt !!! (Art 104 du traité de Maastricht et 123 de celui de Lisbonne).

 

Voilà ou sont les vrais chaines : des chaines invisibles, surtout si on évite d’en parler !!!

 

Roberto Fiorini

 

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=10558

 

 

http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2284

 

http://socio13.wordpress.com/2008/10/25/la-chine-et-le-sommet-asie-europe-on-ne-peut-plus-continuer-comme-avant/

 

 



30/10/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres