L'immigration constitue un intolérable fardeau...Maurice Allais, prix Nobel d’économie

"L'immigration excessive constitue, par ses conséquences de toutes sortes, un intolérable fardeau..."

Au lieu d'écouter les élucubrations d'Attali, Sarkozy aurait dû relire Maurice Allais, prix Nobel d'économie,

Dans son livre « La mondialisation, la destruction des emplois et de la croissance » sorti fin 1999, mais toujours d'actualité. Maurice ALLAIS , prix Nobel d'économie, a parfaitement prévu la crise actuelle :

Extraits :

 

Causes du Chômage

« la cause majeure du chômage que l'on constata aujourd'hui est la libéralisation mondiale des échanges, aggravée par les effets pervers du système des changes flottants et la dérèglementation des mouvements de capitaux »(p 71)

« la politique commerciale de la Communauté Européenne a peu à peu dérivé vers une politique mondiale libre-échangiste, contradictoire avec l'idée même de la constitution d'une véritable communauté Economique Européenne ; cette politique n'a fait qu'engendrer instabilité et chômage, elle a désagrégé notre tissu industriel de manière continue et persistante, et elle a réduit considérablement le taux de croissance de nos niveaux de vie »

(p 75)

« L'Organisation de Bruxelles n'a cessé de poursuivre une politique précipitée de libéralisation des échanges commerciaux avec les pays d'Asie, les pays d'Europe Centrale et orientale, et encore aujourd'hui avec la Turquie, pays dont les salaires réels aux cours des changes sont très inférieurs à ceux de l'Union Européenne. Une telle politique ne peut entrainer partout que déséquilibre et chômage »(p 75)

« La libéralisation totale des échanges n'est possible, elle n'est souhaitable, que dans le cadre d'ensemble régionaux groupant des pays économiquement et politiquement associés, de développement économique comparable, tout en assurant un marché suffisamment large pour que la concurrence puisse s'y développer de façon efficace et bénéfique »p280

L'immigration, facteur aggravant (M. ALLAIS évalue à 17% l'impact de l'immigration sur le chômage, et à 51% l'impact du libre échangisme mondialiste p 275)

« De plus, une immigration extracommunautaire excessive sape les fondements même du corps social, condition majeure d'une société libérale et humaniste »(p 70)

« L'immigration tout à fait excessive qui s'est constatée en France depuis les années soixante a constitué par ses conséquences de toute sorte un intolérable fardeau » (p 77)

« Une inconscience totale a constamment dominé la politique Française. Ainsi les allocations familiales ont été créées à l'origine avec un seul objectif : enrayer autant que possible l'insuffisance de la natalité Française. Etendre dès lors  ce droit aux travailleurs étrangers et à leurs familles, en général prolifiques, est dénué de tout sens commun. On ne saurait mieux faire pour attirer artificiellement les étrangers en France. »(p 78)

« L'immigration constitue incontestablement un facteur explicatif important du chômage que l'on constate » (p 78)

« La question de l'immigration en provenance des pays de l'Est, de la Turquie, des pays du Magreb, de l'Afrique Noire est actuellement une des questions les plus importantes qui se posent à l'Union Européenne, bien plus importante et plus urgente que celle de l'établissement d'une monnaie unique »(p79)

Conclusion

« Il nous faut réviser radicalement la politique commerciale de l'Organisation de Bruxelles en la fondant sur la préférence communautaire, c'est à dire sur une protection raisonnable du grand marché communautaire ; il nous faut mettre fin au système des taux de change flottants et réguler le système monétaire international ; il nous faut réduire la population active étrangère extracommunautaire et remédier à une immigration démesurée » p 277.



13/05/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres