Géorgie-Ossétie du Sud : le Kosovo a mis le feu aux poudres

Géorgie-Ossétie du Sud : le Kosovo a mis le feu aux poudres

L’attaque de la Géorgie contre la république séparatiste d’Ossétie du Sud est une conséquence de la reconnaissance par l’Occident de l’indépendance de l’ancienne province serbe du Kosovo, contraire au droit international, a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères Grigori Karassine.

« Nous avons suffisamment insisté sur les possibles conséquences de la violation du droit international perpétrée au Kosovo, a rappelé le vice-ministre dans une interview publiée sur le site Internet du journal allemand Spiegel. On nous a pourtant rétorqué que le Kosovo était un cas unique. Les récents événements ont prouvé le contraire ».

« Je tiens à souligner que la Russie a été fidèle à sa position de principe jusqu’à l’agression géorgienne. A présent, tout doit être repensé », a-t-il poursuivi.

M. Karassine a souligné le « rôle douteux et perfide » des Etats-Unis dans l’embrasement du conflit dans le Caucase. Selon lui, Washington a armé la Géorgie pendant cinq ans et émis des « signaux erronés » à Tbilissi, qui ont encouragé le président géorgien Mikhaïl Saakachvili à recourir à la force.

Sur fond de tension entre la Géorgie et la Russie cristallisée autour des républiques séparatistes d’Ossétie du Sud et d’Abkhazie, Tbilissi a engagé le 8 août une campagne militaire destinée à faire revenir l’Ossétie du Sud dans le giron géorgien.

Au cours de l’opération, les troupes géorgiennes ont pilonné Tskhinvali, la capitale. La Russie a riposté par une opération militaire de grande envergure visant à « contraindre la Géorgie à la paix », selon le président Medvedev, que certains responsables politiques occidentaux ont qualifiée d’usage disproportionné de la force armée.

Le 18 août, Moscou a entamé le retrait de ses troupes de Géorgie, redirigeant ses hommes vers les positions établies en 1999 par la Commission mixte de contrôle pour le règlement du conflit osséto-géorgien, conformément à l’accord sur le cessez-le-feu intervenu le 12 août entre la Russie et la Géorgie sous l’égide du président français Nicolas Sarkozy.


http://www.armees.com/Georgie-Ossetie-du-Sud-le-Kosovo-a-mis-le-feu-aux-poudres,29358.html




07/09/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres