Gazprom inaugure la voie maritime du nord pour la livraison de GNL

Gazprom inaugure la voie maritime du nord pour la livraison de GNL

La holding a l'intention d'utiliser l'itinéraire traversant l'Arctique pour la fourniture de GNL aussi bien à la région Asie-Pacifique que sur le marché européen ; les économies réalisées en un seul voyage pourraient atteindre 3 millions de dollars.
Gazprom inaugure la voie maritime du nord pour la livraison de GNL
Les perspectives d'utilisation de la VMN s'améliorent à mesure que s'intensifie le réchauffement climatique. Source : service de presse

Le navire-citerne Ob River a réalisé avec succès la première livraison de gaz naturel liquéfié (GNL) par la Voie maritime du Nord (VMN), a annoncé Gazprom. Le gaz a été produit en Norvège sur le terminal méthanier Hammerfest Snohvit, propriété de Statoil. Le destinataire était la société japonaise Kyushu Electric Power Co. Le navire appartient à la société privée grecque Dynagas. L’Ob River est utilisé pour le transport de GNL depuis Sakhaline-2, dont l'actionnaire principal est Gazprom.


Grâce à la VMN, le délai de livraison des chargements en provenance d'Europe du Nord vers l'Asie du Nord-Est peut être réduit de près de 40% par rapport aux itinéraires passant par le canal de Suez ou le canal de Panama, a déclaré Gazprom. Et les brise-glaces modernes permettent d'assurer la navigation de gros cargos pendant 3 à 4 mois par an.

 

Le tanker a réalisé le voyage après un parcours à vide effectué plus tôt en octobre du Japon à l'Europe. « Les deux voyages ont totalement confirmé les avantages techniques et la rentabilité commerciale de la VMN pour le transport international de GNL », indique Gazprom. La holding compte utiliser cet itinéraire pour la fourniture de GNL dans la région Asie-Pacifique et sur le marché européen.

 

Les perspectives d'utilisation de la VMN s'améliorent à mesure que s'intensifie le réchauffement climatique. Selon l'Organisation météorologique mondiale, la surface des glaces de l'Arctique a diminué en septembre 2012 pour s'établir à 3,41 millions de km², son plus bas niveau depuis le début des observations par satellite.

 

Cependant, l'attrait économique de cette voie d'acheminement des cargaisons n'est pas encore clair. En raison de la réduction de la vitesse de livraison en navire-citerne, on peut économiser en un seul voyage environ 3 millions de dollars. Mais le navire peut exiger l'aide d'un brise-glaces, un service dont le prix de marché est encore difficile à évaluer. A titre d'exemple, l'administration de la Voie maritime du Nord, créée par le président Vladimir Poutine, prévoit de fournir de tels services à un prix qui sera déterminé par le gouvernement conformément à la législation sur les monopoles naturels.

 

Paru sur le site de Vedomosti le 6 décembre 2012.

 

 

//larussiedaujourdhui.fr/articles/2012/12/07/gazprom_inaugure_la_voie_maritime_du_nord_pour_la_livraison_de_gnl_16955.html

 



10/12/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres