FO dénonce le mauvais choix de l’euro fort

Nb : Pas toujours d'accord avec Fo, mais là...

 

Après avoir atteint un nouveau record face au dollar, la valeur de l’euro poursuit sa montée en puissance. Dans un contexte économique fragile où la croissance est loin d’être affermie sur des bases solides, la vigueur de l’euro renforce les craintes d’un impact négatif sur l’activité économique et l’emploi.

Force Ouvrière considère que les économies européennes auraient pu se passer de ce nouveau choc monétaire. Elle dénonce l’indifférence dont font preuve les autorités européennes sur cette question alors qu’il appartient au Conseil et à la BCE de réagir.

La situation de l’industrie, particulièrement affectée par la parité euro/dollar, comme en témoigne la poursuite des destructions d’emploi, devrait suffire à convaincre le Conseil européen de prendre des initiatives sur cette question. Il est regrettable que le prestige d’un euro fort se double d’une croissance durablement faible.

Force Ouvrière condamne une politique de change qui privilégie en permanence la modération salariale et ne fait pas le choix de créer les conditions d’une croissance haute et solide.



12/01/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres