Fidélité

…La signification réelle de la fidélité est au-delà : elle est dans la solidarité, dans la fraternité profonde que ce parrainage affirme. Ce n'est pas une loi d'amour comme dans le christianisme, c'est une affiliation. Au contraire d'une déclaration universelle adressée à tous les hommes, la fidélité suppose un choix parmi les hommes. On se définit soi-même en s'engageant, parce que s'engager, c'est s'identifier. Et cette affirmation qu'on fait de soi, ce baptême qu'on reçoit parmi les hommes, engage pour la vie : on s'avance et l'on dit son nom. Et ce nom déclare ce qu'on est, proclame les frères, sépare les étrangers. On est quelque part sur une tige, sûr de soi, ferme dans son devoir, ayant à la fois une conscience et une sève, qui sont une seule voix. La fidélité, c'est la conscience du sang. On est ce qu'on est, certitude qui donne le calme, le sérieux, l'esprit de justice. C'est le seul baptême que puissent donner les hommes lorsqu'ils ne vous imposent pas sur le front le signe d'un Dieu…

Maurice Bardèche, Sparte et les Sudistes.



02/06/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres