Faillites en Cascades

 

Les points de repères manquent... Même pour les dirigeants de la FED…

 

La semaine dernière leur priorité affichée était « to Big To Fail » ; trop gros pour tomber, leur démarche était donc de sauver les banques les plus importantes.

 

Ils sauvèrent alors avec de l’argent public, Freddy Mac et Fannie Mae qui annonçaient pourtant des déficits de 5 300 Milliards de Dollars, vous lisez bien, 5 300 Milliards (soit près de 20 fois le budget de l’Etat Français). Freddy Mac et Fanny Mae sont deux géants du refinancement du crédit immobilier aux Etats-Unis. A eux deux, ils représentent pratiquement la moitié de l'encours des prêts immobiliers aux Etats-Unis, soit 5 300 milliards de dollars ! Leur dépôt de bilan aurait des conséquences dramatiques

 

 

Cette semaine, ils (la FED) ont abandonné une des plus grosses Banque (Lehman Brothers qui affichait 613 milliards de dettes pour 639 milliards d’actifs), et demain peut être le premier assureur Mondial (AIG) qui annonce un besoin de recapitalisation de 80 Milliards de Dollars.

 

Alan Greenspan, l’ancien président la Banque centrale américaine, la Fed, déclarait : «Je n’ai jamais rien vu de pareil. Ce n’est pas encore fini et cela prendra du temps.»

Pourtant, en Avril 2008 les pays du G8 avaient appelé les Banques à annoncer toutes les pertes Réelles, sous 100 jours !

Un mini ultimatum qui fin Juin 2008 ne verra aucun bilan annoncé par les grandes Banques, bien au contraire...

Une vidéo de 3 minutes pour saisir une partie des enjeux cachés…(très accessible ! pas besoin d’être un spécialiste pour comprendre)

 

http://www.dailymotion.com/Resistance_Identitaire/video/x6ch3g_crise-bancaire-30072008_news

 

 

Il s'agit donc de sauver désormais les banques d'investissements qui sont aussi, souvent, nos banques de dépôt !!!

 

Les Banques centrales inondent le marché de Liquidités pour faire face à l’appétit de crédit du Marché, pour combler tous ces gouffres !

Les opérations des Banques centrales, pour combler des vides colossaux suffiront-elles à rassurer les Marchés ?

 

La faillite de plus de 5 000 Banques et assimilés (annoncée par certains) est-elle commencée ?

Les banques centrales ont injecté massivement des liquidités après la faillite de Lehman Brothers

Pour calmer les marchés, la Fed a injecté ce lundi 70 milliards de dollars, la Banque centrale européenne 30 milliards d'euros et la Banque d'Angleterre (BoE), 5 milliards de livres, qui se sont très vite arrachés. (NDLR : et quasiment autant ce Mardi 16/09 !!!, pour ne répondre qu’à environ 20 % de la demande !!!))

Pour calmer les marchés et notamment le marché monétaire après la faillite de Lehman Brothers, les banques centrales sont intervenues massivement ce lundi.

En première ligne, la Fed, la Réserve fédérale américaine, a injecté les liquidités dont les banques avaient besoin pour se refinancer là hauteur de 70 milliards de dollars via deux opérations de refinancement au jour le jour. La première était de 20 milliards face à une demande de 160 milliards, la seconde de 50 milliards pour une demande de 109,5 milliards de dollars.

Sur ce total de 70 milliards, 48,742 milliards ont été alloués en échange de titres adossés à des crédits immobiliers, à l'origine de la crise financière actuelle avec les fameux crédits hypothécaires à haut risque dit "subprime".

De son côté, la Banque centrale européenne (BCE) a injecté ce lundi 30 milliards d'euros de liquidités sur le marché monétaire de la zone euro. La demande a été forte: 51 établissements ont demandé des crédits pour un montant total de 90,27 milliards d'euros, selon un communiqué de la BCE destiné aux marchés.

De son côté, la Banque d'Angleterre (BoE) n'est pas restée inactive. Elle a offert lundi 5 milliards de livres (6,3 milliards d'euros) au taux directeur actuel de 5% aux marchés financiers pour répondre à l'inquiétude des marchés, et ils se sont arrachés. Avec cette somme, la banque centrale n'a en effet pu servir que 20,75% de la demande (24,1 milliards de livres).

Cette opération dite de "réglage fin" (fine tuning), qui consiste à mettre des livres sterling aux enchères dans un délai limité, est à échéance de trois jours et doit permettre de calmer les tensions sur le crédit avant l'opération hebdomadaire, jeudi, de refinancement. "Cette action a été entreprise en réponse aux conditions du marché du crédit à court terme (...) La Banque s'assurera que le taux au jour le jour est proche du taux directeur et surveillera de très près les évolutions du marché", a commenté la BoE dans son communiqué.

latribune.fr

http://www.latribune.fr/info/Les-banques-centrales-europeennes-injectent-des-liquidites-apres-la-faillite-de-Lehman-Brothers-~-ID2C14F41D2FA70A73C12574C50034ABFB-$RSS=1

 



16/09/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres