Evolution du nuage radioactif provenant de Fukushima

Modélisation de la dispersion des rejets radioactifs dans l'atmosphère à l'échelle globale 

Pour suivre l'évolution du nuage  :


http://www.irsn.fr/FR/popup/Pages/irsn-meteo-france_19mars.aspx

Quelques conseils en bas de page...















Bonjour à tous,

Je vous adresse ce petit mot au sujet du risque de contamination en
radioéléments qui pourrait arriver à partir de demain sur la France. En l
absence d'informations précises et face au discours lénifiant que l'on
commence à entendre de la part des organismes officiels, je voudrais
rappeler plusieurs choses.

Le discours officiel minimisera le risque, comme ce fut le cas pour l
accident de Tchernobyl en 86 que j'avais suivi de près. Les "experts"
prévoient une exposition de 1000 à 10000 fois plus faible que lors de l
accident russe. Cela semble plausible, compte tenu de la distance et de la
dilution du panache. Mais, ce qu'il faut savoir, c'est qu'en matière d
exposition radiologique, il n'y a pas de dose sans effet. Concrètement,
moins on en prend mieux ça vaut, tant au niveau d'un individu (risque
sanitaire direct) que d'une population (risque génétique).

Face à la contamination atmosphérique, le seul radioélément dont on peut se
protéger facilement est l'iode 131. Ce produit est très nocif, car il cible
la thyroïde et s'y concentre, pouvant générer à terme des cancers comme ce
fut le cas en Corse et probablement dans le Sud est de la France après
Tchernobyl. Pour le Césium, le Strontium et , dans le cas présent
probablement des traces de Plutonium en raison du combustible Mox utilisé
dans la centrale de Fukushima, rien à faire si ce n'est éviter d'être sous d
éventuelles précipitations pluvieuses à ce moment là.

Il s'agit donc prioritairement de réduire au maximum la contamination par l
iode 131. La prise de comprimés d'iodure de potassium stable destinée à
saturer la thyroÎde pour éviter que l'Iode radioactif ne s'y fixe, ne serait
justifiée que si nous avions un accident sur une centrale proche avec des
doses massives, bien que l'on apprenne que les autorités envisagent d'en
distribuer (trop tard !) à St Pierre et Miquelon déjà touché par le panache.
Les sources d'iode stable sont nombreuses et peuvent contribuer à diminuer
la contamination. C'est pourquoi, il me semble facile de recommander de
consommer pendant les jours qui viennent des produits riches en Iode comme
les fruits de mer, le poisson ou les algues brunes séchées (laminaire, nori,
...) vendues en magasin bio ou diététique. La dose maximale efficiente étant
de 130 mg, elle est relativement facile à atteindre. L'absorption se fait
rapidement, et est efficace environ 24 à 36 h après l'ingestion.

Le deuxième facteur de risque sur lequel on peut agir concerne l'inhalation
et la contamination de surface.
Je vous recommande donc d'éviter les activités extérieures qui induisent une
hyper ventilation (footing, matchs, randonnées..) et de vous exposer en cas
de pluie. Actuellement, les hautes pressions atmosphériques sont sur la
Manche et les basses pressions sur le haut des pays scandinaves, ce qui
constitue une bonne configuration de protection par rapport à l'entrée des
courants venant de l'ouest. Par contre de la pluie est annoncée pour samedi
et dimanche sur pratiquement toute la France.

Dernier point, pour ceux qui ont un potager, en cas de pluie, il est plus
prudent d'éviter de consommer les légumes feuilles ayant subi l'averse
(épinards, salades,..)

En résumé :
 - Consommer des produits riches en iode stable jusqu'à dimanche au moins.
 - Eviter l'activité sportive intense extérieure pendant la présence du
panache, soit à partir de demain jusqu'à dimanche.
 - Eviter de s'exposer à la pluie, annoncée pour samedi et dimanche.

Il n'y a pas lieu de paniquer, mais seulement de prendre quelques
précautions simples destinées à réduire les risques.

Jean-Marie Verhertbruggen
Chargé de mission Développement durable




22/03/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres