Etablissement d’une zone de libre-échange au Maghreb

…alors la Démographie ne sera plus un problème !

L’établissement d’une Zone de libre échange (ZLE) et d’une communauté économique maghrébines ont été au centre des travaux du conseil des ministres du Commerce des cinq pays de la région (Tunisie, Algérie, Maroc, Libye et Mauritanie) qui ont pris fin jeudi 25 janvier à Tunis.

L’accord sur la création d’une ZLE prévoit une classification douanière unique et une coordination des politiques commerciales pour préserver les intérêts des pays maghrébins en prévision de l’entrée en vigueur de la zone de libre échange euro-méditerranéenne attendue en 2010.

 Cette zone regroupera les vingt-sept pays de l’Union européenne et dix pays du sud de la Méditerranée dont les cinq du Maghreb. Actuellement, les échanges commerciaux intra-maghrébins ne représentent de 2,7% du volume global de leurs échanges extérieurs.

Mondher Zenaïdi, le ministre tunisien du Commerce, a annoncé la création d’une banque maghrébine d’investissement et de commerce extérieur dont les activités démarreront à Tunis début 2007. En outre, une union maghrébine des hommes d’affaires verra le jour en février prochain à Marrakech, à l’occasion du 18ème anniversaire de l’Union du Maghreb arabe (UMA).



02/06/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres