COMMENT L EQUATEUR A REGLE LE PROBLEME DE LA DETTE

Pour creuser un peu plus visionner le reportage Debtocracy...
http://www.dailymotion.com/video/xik4kh_debtocracy-international-version_shortfilms#from=embediframe

En 2006, le président équatorien Rafael Correa, fraîchement élu, fait savoir que les dettes de son pays auprès du FMI et de la Banque Mondiale ne seront pas entièrement remboursées

 

 

La situation équatorienne en 2006 est en effet difficilement tenable : le remboursement de la dette représente 50% du budget national. Correa décide donc de la création d'une commission d'audit de la dette auprès du FMI, des dettes bilatérales et de la dette publique intérieure, devant analyser tous les contrats de prêt signés dans les trois dernières décennies. Après un an d'études, la commission conclut que la plus grosse partie de la dette équatorienne est illégitime, illégale et anticonstitutionnelle.

Le président déclare la cessation de paiement pour 40% de la dette extérieure équatorienne, et fait expulser du pays les représentants du FMI et la Banque Mondiale.

L'Equateur rachète ensuite en sous-main la quasi-totalité de sa dette, mais pour le quart de sa valeur. Le pays affiche aujourd'hui une croissance d'environ 4% depuis 2006.

Le cas équatorien est un exemple concluant d'un pays souverain se mettant en défaut de paiement non pas par nécessité mais par choix politique, considérant sa dette comme illégitime.



24/08/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres