26 juin 2015 premier décapité en France

L'examen de son portable a révélé qu'il s'était photographié avec la tête de sa victime, et avait envoyé ce "selfie" avec la messagerie instantanée WhatsAp.

Le suspect de l'attentat en Isère a envoyé un selfie macabre avec la tête de sa victime décapitée, a-t-on appris samedi alors que les proches de l'entrepreneur se recueillaient dans une émotion muette.

Selon une source proche de l'enquête, l'examen de son portable a révélé qu'il s'était photographié avec la tête de sa victime, Hervé Cornara, 54 ans, et avait envoyé ce "selfie" avec la messagerie instantanée WhatsApp à un numéro de téléphone de type nord-américain, qui pourrait n'être qu'un numéro relais.

 

yassin.jpg

 


yassin1.jpg



19/07/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres